• Sur l'autoroute des vacances

     I. Le projet

    Ils étaient faits pour s'aimer

     

    C'est ainsi, les restes des deux derniers projets semblent s'entendre à merveille, et ils veulent partir ensemble en colonie de vacances. Sur le dépliant, ils ont vu le haut à fleurs de Bonnie, c'est là qu'il veulent aller. Ils s'y voyaient déjà :

    Ils étaient faits pour s'aimer

    Mais là je leur dis les gars c'est moi qui vous conduit, ce sera l'été et il fera chaud, et je vous rappelle que le fleuri monte à l'avant et que le jaune pourra s'étaler sur les côtés de la banquette...

    Ils étaient faits pour s'aimer

    tissu + corps humain + soleil -> tissu + H2O

    Il sera plus sage de mettre une sécurité enfant !

    Ils étaient faits pour s'aimer

    Et bien entendu, il ne me reste pas de morceau assez grand de tissu fleuri pour faire tout ça d'une pièce.
    A suivre...

    II. Le patron

    Je suis partie de la base corsage à découpe bretelle avec élargissement. Au départ je voulais déplacer la pince poitrine dans la couture de l'empiècement jaune, mais comme ce dernier ne remontait pas jusqu'à la poitrine c'était mort.

    Sur l'autoroute des vacancesSur l'autoroute des vacances

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Le défi était d'arriver à patronner les plis de l'épaule et les mancherons en gardant une emmanchure suffisamment large pour être à l'aise, sans que le bas de l'emmanchure descende en dessous de la ligne de poitrine. J'ai essayé un truc, fait une toile juste pour l'emmanchure, corrigé, redessiné le patron et découpé les pièces dans les petites chutes.

    III. Le vêtement terminé

    J'ai ajouté un biais à l'encolure sinon cela faisait trop mou et tristoune, et j'ai creusé l'encolure d'environ 2cm par rapport au patron. Les mancherons semblent vouloir se contorsionner à leur aise malgré le repassage. Pour la fermeture, j'ai opté pour une glissière à double curseur au dos. Enfin j'aurais aimé, parce que ça coûte la peau du cul et qu'en plus il n'y avait pas mon cher jaune.

    Sur l'autoroute des vacances Sur l'autoroute des vacances

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    J'ai étrenné mon pied à poser les fermetures à glissières lambda. Sachant que ça fait huit ans qu'il est dans mes affaires et que j'ai un nombre très limité d'accessoires, on pourra déduire que je suis un gros porc avec un palmier dans la main sans prendre trop de liberté avec la vérité !

    Sur l'autoroute des vacancesSur l'autoroute des vacances


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Mai 2013 à 21:32

    Ce haut est très joli, ils ont bien fait de concrétiser ;) j'adore tes créas et ton verbe ;)

    2
    Vendredi 24 Mai 2013 à 10:05
    mdechocolat

    Elle est ravissante cette petite blouse!!! Bravo!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :